Pourquoi je te quitte, Facebook ?

On 18 octobre 2014 by NkL4

Not_facebook_not_like_thumbs_down

Il m’est arrivé un truc chiant cette semaine ! Tu le sais … J’en suis désolé.

Mais ce truc chiant m’a fait prendre conscience d’une chose : je n’ai jamais aimé Facebook, j’y suis venu par obligations professionnelles. Tu sais, créer des pages Fan, créer des applications Facebook en lien avec des applis que tu développes …).

Ca fait des années que je crache dessus lorsque j’en parle, des années que je dis que c’est de la merde, des années que je râle quand je vois des photos de tes gamins à la rentrée scolaire de septembre, des années que je pourris les gens qui m’invitent à jouer à des jeux, des années que je me dis que je dois me barrer et comprendre comment on ne disparaît pas de l’internet, celui qui centralise et que je déteste …

« Dis donc, t’es gentil Ludo, mais pourquoi tu nous fais chier avec ton histoire ? Barre toi et c’est tout ! »

On y est ! Wouais, pourquoi je ne me suis pas barré avant ?  Parce que, je suis un fainéant. Mais pas que … comme cité plus haut, je gère (jusqu’au 24 octobre) des pages, des applications, des événements ou des groupes. Il faut donc un peu de temps, chose que je ne me suis pas donné avant, pour transférer  / supprimer les différentes administrations.

Ah wouais, y a un autre truc également qui m’a ralenti, l’impact en terme de communication !
Je me suis vite rendu compte que la propagation d’une information est plus virale sur Facebook, c’est à dire que l’info est vue, relayée et commentée plus rapidement.

« Si t’es pas sur Facebook, quelqu’un y sera à ta place ! » C’est pas faux, mais comme je n’aime pas faire ce qui me déplait, c’est quelqu’un d’autre qui le fera à ma place. C’est assez radicale comme solution, je te l’accorde, c’est une décision réfléchie et cohérente avec mes valeurs que je défends.

Ah wouais, encore un truc qui m’a ralenti, je ne communique avec ce canal qu’avec certaines personnes. C’est là ou cet internet-ci est très fort.
C’est pas grave, je ferai un peu plus d’éducation !

Et donc maintenant ?
Je suis pressé. Pressé de comprendre, pressé d’en étudier l’impact (hop, backdoor pour y revenir) professionnel mais aussi social, pressé de continuer ma décentralisation personnelle. Lorsque j’ai quitté Skype, ce fût le même cheminement. De la satisfaction personnelle, mais parfois de la douleur parce que tu perds le contact avec certaines personnes (si tu me lis biloutte, mail moi :p). Mais tu es cohérent, plus libre (enfin moins enfermé) donc ça va mieux.

Je te quitte, Facebook, le 24 octobre 2014 !

Prochaine étape Gmail et Google ? Twitter c’est pas encore pour demain hein !

2 Responses to “Pourquoi je te quitte, Facebook ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Featured Posts

  • Popular Posts