Retour sur #op18fev « Printemps arabe, internet et démocratie »

On 24 février 2012 by NkL4

Une semaine après cette journée, je me décide donc …

Il m’a fallu presque une semaine pour faire le point, presque une semaine pour prendre du recul, presque une semaine pour prendre conscience … oui, presque une semaine tellement cette journée, non, ce week-end fut intense.

Le défi était de taille. En effet, parler d’internet et démocratie avec comme support le printemps arabe, et déplacer des intervenants de haut niveau à Saint-Brieuc, certains nous ont pris pour des fous 🙂

Tout a commencé par une idée : « Et si on demandait à KheOps et Okhin de venir nous parler des actions de Telecomix lors des révolutions arabes, à la maison, à Saint-Brieuc ? »

Bingo, les deux agents ont répondu présents dès le début … c’était début novembre si mes souvenirs sont bons.

Des les premiers échanges sur l’IRC de Telecomix, tout s’est enchainé : « Et si on demandait à Benjamin Bayart de venir jouer avec nous ? »

Bingo, le président de la FDN répond présent … à ce moment là, on se dit « Oui, on est peut être des fous :p »

« Et si on demandait à Nicolas Diaz de venir nous parler des droits de l’homme ? »

Bingo, le responsable du système d’information de la FIDH est ok \o/

Bref, on a la date, on a des intervenants, tout roule … oh wait ! On a pas de salle !!!!

Après quelques réflexions et contacts pris, deux salles s’offrent à nous. La classe 🙂

Allez, j’arrête la partie préparation pour revenir sur LE week-end.

Vendredi soir, 00H20, gare de Saint-Brieuc, mon pote @oOBaNOo et moi même nous attendons KheOps, Okhin, Nicolas Diaz, Benjamin Bayard et Menditso. Grosse prise de conscience en 3 minutes ! Bah ouais, Telecomix, la FDN et la FIDH dans le même train, tous descendant à Saint-Brieuc pour venir faire joujou avec nous, quand même.

Premiers mots échangés « Degemer mad e BREIZH » toussa toussa puis « On va prendre un verre ? »

Direction chez poto BaN, ouverture d’un cidre local, Nicolas découpe un saucisson du Forez et on commence à parler du lendemain !

Benjamin nous demande : « Mais, on parle de quoi, vraiment, demain ? » Je ne me souviens plus très bien, mais il me semble qu’on ne lui a jamais répondu ce soir là 🙂 Les discussions partent dans tous les sens, jusqu’au sujet de la classification décimale de Dewey, c’est pour dire. On mange des galettes saucisses et on reboit un peu de cidre.

02h00 du matin, je décide de me rentrer histoire de dormir 5h afin d’être suffisamment frais le samedi matin. Ok, j’ai dû dormir 3h en fait.

Voilà, ca commence. C’était pas trop long comme intro ?

Arrivé à l’AFPE vers 08h30 (un grand merci, un très grand merci à Mme Thomas, directrice de l’Association pour les Formations aux Professions Éducatives et Sociales de Saint-Brieuc pour nous avoir mis à disposition cette petite salle) et je commence immédiatement à établir la liaison avec Tunis.

Bah oui, parceque dans la série « on invite des gens qui ont plein de choses intéressentes à dire » nous voulions également Fabrice Epelboin !

Fabrice étant à Tunis le samedi 18 février, il était intéressant de l’avoir en direct depuis le hackerspace Nawaat.

Je ne vais pas te détailler toute la matinée, t’avais qu’à venir 🙂 (video de la conférence bientôt disponible), mais ma grosse déception de la journée, c’est cette visio avec Tunis qui n’a pas fonctionné comme je l’aurais voulu. Ce sera pour une prochaine fois (promis on laisse Skype de coté même si c’était l’outil de la dernière chance) 😉

13h30, il faut manger et on a déjà une bonne demi heure de retard. Direction le Soupson (un grand, un très grand merci aux Pierre du Soupson parcequ’on devait être 15 et que finalement on était 30 avec 45 minutes de retard), une bière et les discussions repartent entre Okhin, Benjamin Bayart, Guillaume Champeau (comment, je t’ai pas dit que @GChampeau est venu nous voir aussi ?), Nicolas, les hackers de Breizh-Entropy, Valérie de Hacknowledge et j’en oublie tellement ils étaient nombreux 🙂

L’après midi a été plus studieuse (ou pas). 15H30 direction Cap Entreprise (merci, un grand merci à Cap Entreprise pour nous avoir preté une salle et du wifi pour l’atelier VPN / Darknet), Okhin et KheOps arrivent peu de temps après et ne sont pas encore installés qu’ils commencent leur présentation.

2 VPS down plus tard (oui, parceque notre partenaire HOSTPARTNER nous a prêté 2 virtual private server mais on a fait les sauvages ! Merci, un grand merci à HOSTPARNER de nous avoir mis à disposition ces VPS pour l’atelier), 3 heures de ligne de commande et pas mal d’informations, un Darknet est en place.

Crédit photo http://www.infothema.fr/forum/index.php/topic,1495.0.html

Je te passe les détails, t’avais qu’à être présent.

Ca y est, la journée est terminée ! On peut aller prendre l’apéro, toujours au Soupson, aller se détendre et discuter avec tout ce beau monde. Nous en avons profité pour faire visiter le hackerspace de Saint-Brieuc :p

Rincé, vers 22h30, j’ai fait des bisous (oui, parceque quand j’aime les gens, je leur fait des bisous) et je suis rentré, avec mes enfants et ma douce (oui, parceque mes nains, ce sont des hackers et que les agents Telecomix c’est des gens cools et que mes nains, maintenant, ils ont du Telecomix jusqu’au bout de leur console !) .

Hey, c’est pas fini hein ! Il y a la conclusion maintenant.

Je ne te donnerai pas vraiment de détails, simplement que dimanche, nous avons fait découvrir la baie de Saint-Brieuc à Okhin, KheOps et Nicolas.

Petite confidence que KheOps m’a faite lorsque nous marchions sur la grève et qui vaut bien tout l’or du monde : »Ca fait du bien, pour nous, enfin tout du moins moi, mais Okhin ca doit être pareil, de se déconnecter et prendre l’air le temps d’un dimanche ».

Merci à vous les gars. J’ai (on) a pris une grosse claque d’humanité pendant ce week-end.

Merci pour votre pédagogie parceque expliquer à M. et Mme Michu ce qu’est Telecomix et les dangers d’ACTA, c’était pas gagné.

Merci pour votre gentillesse.

Merci pour le Télévision vs Internet.

Merci pour le transfert du savoir.

Merci pour ce que vous faites pour la liberté d’expression.

Merci pour le Ponney rouge.

Merci pour  « La société n’est que la somme des interactions entre les individus qui la composent. Internet modifie les interactions ».

Merci pour « fermeture de Megaupload vs bombe au napalm ».

Merci pour le datalove.

Merci pour tout.


One Response to “Retour sur #op18fev « Printemps arabe, internet et démocratie »”

  • Yoann

    Ce n etait pas début novembre mais début Décembre 2011…..eufh je ne sais plus non plus…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Featured Posts

  • Popular Posts